cie martine pisani

français

english

tout évènement est un brouilard de gouttes

 

UNDATED s'inspire du phénomène physique de condensation, passage de la matière d'un état gazeux à un état solide. On dit que les

vapeurs se condensent, lorsqu'elles reprennent l'état liquide par le rapprochement de leurs molécules, et cessent de rester en suspension.

 

Que se passerait-il si j'essayais de condenser tout le travail que j'ai réalisé avec les interprètes sur une vingtaine d'années ?

Ou bien, comment pourrais-je dérouler la conduite d'une dizaine de mes spectacles en même temps et au même endroit ?

 

Ces questions sont venues d'une intuition et m'ont amenée à l'idée de UNDATED. 

Comme la vapeur d'eau en suspension, tout est là mais invisible. Il suffirait d'en révéler le potentiel, de matérialiser les choses qui me

semblent importantes par les temps qui courent, de les traduire ici et maintenant.

 

Mon ambition est de rassembler une dizaine de danseurs et artistes son-lumière qui ont tous été présents à un moment ou un autre dans

les créations de la compagnie. Une sorte de condensation humaine. 

 

J'ai choisi de mélanger les époques et les personnalités. Ce qui nous réunit est le goût du jeu, l'esprit d'enfance, la simplicité et une

certaine distance par rapport à nos gestes. Et certainement un intérêt pour la danse !

 

Les contenus sont issus des spectacles que nous avons travaillés ensemble.Ils ne peuvent pas être donnés à voir tels qu'ils ont été,

d'autant que les danseurs à l'origine des pièces ne sont pas tous présents et que ce n'est pas le propos de ce nouveau projet.

 

C'est leur transformation que je souhaite exploiter dans un contexte forcément différent.

 

Il s'agit de requestionner l'enjeu initial de chaque spectacle, comment j'y suis arrivée, avec quelle méthode, quels motifs.

Et pour chaque situation, je voudrais me poser la question de leur pertinence actuelle. 

 

Je compte jouer sur les pleins et les vides, la présence et l'absence, que certaines actions provoquent. Actualiser des moments

absorbés par le temps pour inventer une nouvelle forme. Une forme prospective à motifs rétrospectifs, brute et spontanée.

 

J'aimerais que les gens sur le plateau fassent l'espace, le construisent comme une maison, la maison de l'être.

spectacles

biographies

contacts

autres activités

calendrier

bonus

historique -

presse -

images -

texte -

undated